9 Mois

Nouvel algorithme Facebook : les amis et la famille d'abord !

Facebook commence l’année en beauté avec une annonce qui risque de changer radicalement notre relation avec le réseau social N°1. Son créateur, Mark Zuckerberg, a déclaré que l’algorithme de son fil d’actualité changerait dans les prochains jours afin de mettre l’accent sur les contenus de nos contacts au détriment des marques et des médias.

 

Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe mais une bombe que l’on a vue venir de loin. En effet, l’année dernière Facebook avait déjà testé dans plusieurs pays un concept de fil d’actualité séparé en deux : d’un côté les contenus de vos amis et de votre famille, de l’autre toutes les publications des marques et des médias. Résultat : une baisse d’interactions entre utilisateurs et pages de 60 à 80%. Voilà pourquoi l’annonce officielle d’un tel changement a de quoi faire tomber de haut plus d’un annonceur.

 

Mais alors, quelles sont les raisons d’un tel changement ? Le fondateur de Facebook l’a expliqué très clairement au travers d’une publication sur son compte personnel :
 


Post Mark Zuckerberg

Traduction : « Maintenant, je veux être clair : en faisant ces changements, je m’attends à ce que le temps passé par les utilisateurs sur Facebook et d’autres mesures d’engagements baissent. Mais je m’attends également à ce que le temps que vous passez sur Facebook soit plus précieux. »


 

En modifiant son algorithme, Facebook cherche à revenir aux premières valeurs du réseau qui sont de connecter et relier les personnes entre elles. L’accent est donc mis sur les publications privées, les groupes et les contenus générant de l’engagement dit « qualitatif ». Et par qualitatif, il faut comprendre des contenus qui feront naturellement réagir et commenter les utilisateurs. 

 

Suite à cette annonce, certains médias ont déjà pris les devants en expliquant à leurs abonnés comment continuer de les suivre « en priorité ».

Page Facebook Inrock


Mais à travers ce changement, l’objectif de Facebook est en vérité double. Si les publications de nos contacts sont davantage mis en avant sur le fil d’actualité, les posts des marques atteindront en parallèle considérablement moins d’utilisateurs. La solution pour ces derniers réside dans le sponsoring : investir de l’argent afin de s’assurer un maximum de visibilité. Un enjeu financier qui ne trompe personne quand on sait que Facebook récolte 95% de ses revenus à travers la publicité.

 

Clément Montailler

Interface vocale : une oreille pour les gouverner tous Brève suivante