1 Mois

Houseparty : l’appli qui gâche un peu plus la fête chez Facebook et Snapchat.

Houseparty, lancée en 2016, est un application de chat video plutôt simple : on se connecte, nos amis reçoivent une notification et peuvent lancer une discussion en vidéo, jusqu’à 8 personnes. Oui, ça ressemble à Facetime. Seulement aujourd’hui, l’application compte 20 millions d’utilisateurs. Plutôt pas mal pour une simple app de chat vidéo non ?

Pas mal oui, mais pas si surprenant quand on sait que les jeunes Américains (13-17 ans) abandonnent de plus en plus Facebook. Une étude publiée en mai 2018 indique que seulement 51% d’entre eux déclarent utiliser Facebook, contre 71% en 2014-2015. Alors que pendant ce temps, YouTube, Instagram et Snapchat représentent respectivement 85 %, 72 % et 69 % des utilisations de la cible. Aïe.

Vous en voulez encore ? Le temps passé sur Facebook et Snapchat est en chute libre et Houseparty en profite. Alors qu’un jeune américain passe 50 minutes sur Facebook, Messenger et Instagram compris, le temps passé sur Houseparty par jour est de 51 minutes. Snapchat ? Le petit fantôme ne fait plus peur à grand monde avec un temps passé de 30 minutes par jour en moyenne…
Et selon la revue de référence Business Insider, Houseparty serait le genre d’application capable de supplanter Facebook, rien que ça.

Mais pourquoi ? La raison est simple : c’est simple. En effet, les fonctionnalités de Houseparty sont basiques (streaming vidéo) et l’interface est très épurée : pas d’émoji, pas de filtres, pas de likes, pas de stickers et une moyenne de 23 amis “seulement”. Pour Sima Sistani, cofondatrice de Houseparty, l’application garantit aux utilisateurs des interactions plus simples et s’éloigne de la course à la popularité de Facebook ou Instagram.

« Avec Houseparty, j’espère que nous pourrons ramener les gens vers une communication plus saine et plus qualitative. Nous voulons faire en sorte que la prochaine génération – mes enfants en particulier – puisse reconnaître la véritable expression d’une émotion, et pas juste la transcrire par un emoji. Ce que nous essayons vraiment de faire ici, c’est de ramener l’humanité, l’âme, sur les médias sociaux. »

Une affaire de conviction et de morale donc. Et vous savez quoi ? Selon Houseparty et l’institut de recherche Trendera, les utilisateurs sont plus heureux de voir la vie de leurs amis sur Houseparty que sur Facebook et Instagram. On vous parlait d’une oasis, mais ça ressemble plutôt à une île paradisiaque…

Facebook a bien essayé de débarquer avec ses grosses valises sur le sable fin de la plage Houseparty. Comment ? En tentant de la racheter évidemment ! Sans succès. En réaction, l’application au grand F a décidé de développer Bonfire une application similaire, tout naturellement. Le succès sera-t-il au rendez-vous ? Rien n’est moins sûr quand on sait que pour la première fois depuis sa création Facebook a perdu un million d’utilisateurs en Europe au deuxième trimestre 2018 et n’en a pas gagné aux USA.

Cedric Gomes

Sources : https://www.google.com/urlsa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=newssearch&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwis4qTDjrjdAhUJ1xoKHY9YCRIQu4gBCCkoAjAA&url=https%3A%2F%2Fwww.bfmtv.com%2Ftech%2Fvideo-qu-est-ce-que-houseparty-l-appli-qui-detrone-tous-les-autres-reseaux-sociaux-aux-etats-unis-1507890.html&usg=AOvVaw1jKiZNqZRwB4xlfkdhtvBZ

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/houseparty-appli-appel-video-qui-cartonne-comprend-pas-pourquoi/ 

http://www.businessinsider.fr/us/houseparty-video-chat-app-friends-sima-sistani-2018-7

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/sans-surprise-les-jeunes-boudent-facebook/

Linkedin fait de la résistance Brève suivante