Filtres Instagram : mettez des paillettes dans les stories

19.06.2020 Écrit par Nina Jenny

Incontournables d’Instagram, les stories comptent 500 millions d’utilisateurs quotidiens en début d’année 2020, et un tiers des plus regardées sont celles des marques. Mais comment donner ce petit quelque chose à une story, cette touche colorée et créative ? Le filtre est la clé !

L’avènement du filtre 

Directement inspirée de Snapchat, l’apparition des filtres Instagram en 2017 a boosté le partage de stories. Ils permettent un nouveau genre de mise en scène : artistique ou interactive. Les filtres décomplexent les utilisateurs et deviennent un jeu, par le biais de la réalité augmentée. Parce qu’à part en story, il y a peu de chance d’avoir des oreilles de lapin ou un museau de souris qui suivent les mouvements de son visage, ou de passer d’une tête de monstre à une tête parfaitement maquillée, en un clin d’oeil (au sens propre !). 

L’originalité d’un filtre le rend viral, multipliant ainsi son utilisation, et donc, le partage de stories. Il ne fallait alors pas moins que ce succès pour mettre l’art du filtre entre les mains de tous !

Une révolution digitalement créative

Longtemps réservée au réseau social, la création et le partage de filtres sont maintenant possibles pour chaque utilisateur d’Instagram depuis l’été 2019 ! 

Grâce à l’outil gratuit Spark AR, tout le monde peut faire des exploits en réalité augmentée : avec la reconnaissance faciale, il permet de créer soi même des effets, sans limite d’inventivité. Il suffit ensuite d’importer son filtre fraîchement créé sur Instagram, et de le voir se propager dans les stories de sa communauté, après avoir été validé par la plateforme ! 

Comme Instagram regorge d’utilisateurs inspirés, l’onglet « parcourir les effets » dans la fenêtre Story, constitue une bibliothèque infinie de filtres inventés. De quoi se mettre en scène sans limites, et surtout sans impression de déjà vu. 

Les filtres, ces coups d’éclat de marques

Tout ce qui laisse carte blanche à la créativité dans un espace de partage est une opportunité à saisir pour les marques. On sait depuis longtemps qu’Instagram n’échappe pas à la règle, et est même devenu un de leurs terrains privilégiés.  En revanche, les filtres offrent aux marques une nouvelle dimension d’expression, leur permettant ainsi de se mettre en avant et d’inscrire leur empruntes… directement dans les stories des utilisateurs ! Par exemple, début 2020 a vu fleurir le filtre « quel… êtes-vous ? » Devenu viral, il a été repris par de nombreuses marques, entre autres : « quel Macdo êtes vous ? », ou bien encore « quel sac Jacquemus êtes-vous ? » Une occasion de mettre en scène ses produits, ou de mettre en lumière une nouveauté, comme Dior qui propose un filtre décoratif pour la sortie d’un parfum, ou « d’essayer virtuellement » des accessoires de sa collection printemps-été 2020.

La création de filtre est aussi un excellent moyen pour les marques, en plus de gagner en visibilité, de se montrer sous une image moderne tout en créant de l’interaction avec sa communauté. 

Vous vous doutez bien que chez Castor & Pollux, il était hors de question de passer à côté de cette tendance. Dégainez votre Instagram pour essayer notre filtre, et découvrir quel métier de l’agence vous correspondrait le mieux ! Et comme vous êtes lancés, rendez-vous aussi sur le compte d’ENGIE particuliers, pour tester le filtre « Quel super héros êtes-vous ? » que nous avons crée à l’occasion de la campagne 67 millions de Super-héros. 

On guette vos stories, et on attend vos briefs ! 

15 j'aime